Tandis que les repre­neurs ont déposé leurs offres de rachat du maga­zine fémi­niste, de vives tensions opposent les sala­riés au fonda­teur du titre. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This