Huit cents employés travaillent dans ce bâti­ment, dont des inspec­teurs du travail très bien infor­més du risque que présente ce maté­riau inter­dit depuis 1997. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This