Alors que le secteur aérien est confronté à une crise d’une ampleur inédite, des dizaines de nouvelles petites compa­gnies naissent tout de même. Paradoxalement, c’est le bon moment pour se lancer, car les avions sont moins chers, et les sala­riés moins exigeants. Article original

Share This