Christophe Rouget, secré­taire géné­ral du Syndicat des cadres de la sécu­rité inté­rieure Cfdt, la présence de poli­ciers pour­rait aussi “provo­quer éven­tuel­le­ment un inci­dent et une attaque terro­riste”. Article origi­nal

Share This