Parmi les chan­ge­ments envi­sa­gés figure notam­ment “une meilleure défi­ni­tion des droits de la personne et les moda­li­tés pour faire respec­ter” ces droits. Article origi­nal

Share This