Le redres­se­ment de l’île, frap­pée par le naufrage de ses banques en 2013, est spec­ta­cu­laire. Le gouver­ne­ment a créé un dispo­si­tif pour rete­nir les plus riches inves­tis­seurs étran­gers en leur offrant soit un droit de rési­dence, soit la natio­na­lité. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This