Allégées pour les uns, alour­dies pour les autres : le gouver­ne­ment a dévoilé lundi un arse­nal rénové de sanc­tions contre les chômeurs qui ne respectent pas certaines obli­ga­tions, dont plusieurs syndi­cats ont dénoncé la sévé­rité. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This