La France ne doit pas soute­nir le « filtrage géné­ra­lisé sur Internet » qu’autoriserait la direc­tive euro­péenne sur le droit d’auteur, affirment, dans une tribune au « Monde », cinq respon­sables d’entreprises de ce secteur. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This