Face aux Etats-Unis, la dyna­mique d’exportation du crus­tacé est favo­rable au Canada, grâce au CETA. Mais les Américains comptent sur leurs capa­ci­tés logis­tiques pour rester dans la course. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This