Un rapport d’experts poin­tant “une logique de compres­sion des effec­tifs non assu­mée” au sein de Mobipel, le centre d’appel de l’opérateur Free (Iliad), consulté par l’AFP lundi, dénombre une forte propor­tion de licen­cie­ments pour “faute grave”. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This