La Cour de cassa­tion reproche à la cour d’appel de Nancy, qui a examiné le recours d’un utili­sa­teur, de ne pas s’être pronon­cée sur sa demande selon laquelle la clause de rési­lia­tion soit jugée illi­cite du fait qu’elle permet de suspendre un compte de manière unila­té­rale et sans préavis. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This