L’histoire natu­relle est une science de la vie. Pour cette raison, il faut la remettre au cœur de la forma­tion, au service de chacun, rappellent dans une tribune au « Monde » Bruno David, Marc-André Selosse, Guillaume Lecointre, du Musée natio­nal d’histoire natu­relle, et Eric Westhof, de l’Académie des sciences. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This