Entreprises et régions se livrent à un bras de fer pour contrô­ler le finan­ce­ment et la gouver­nance de l’apprentissage, estimé à 8,2 milliards d’euros et financé en partie par une taxe payée par les entre­prises. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This