Dans sa chro­nique, l’économiste Pierre-Cyrille Hautcœur estime que le déve­lop­pe­ment de l’apprentissage ne pourra se faire que si toutes les carrières tech­niques, jusqu’aux postes d’ingénieurs de rang élevé, deviennent acces­sibles aux appren­tis. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This