Les sala­riés de la régie fran­ci­lienne s’op­posent à la suppres­sion de leur régime spécial grâce auquel le person­nel conduc­teur peut partir à la retraite dès 52 ans. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This