La mise à quai défi­ni­tive de l’unique bateau public reliant la capi­tale de Guinée Equatoriale à la deuxième ville portuaire du pays, située sur sa partie conti­nen­tale, ne fait pas les affaires des habi­tants de l’île de Bioko. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This