Au cours des trois années qui précèdent son décès, Marcel verse 30 000 euros à Corinne, son auxi­liaire de vie. Ses héri­tiers demandent que Corinne rapporte la somme à la succes­sion, du fait qu’une « clause de probité » lui inter­di­sait de la rece­voir. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This