Il s’agit du plus fort recul du PIB depuis au moins 1949, date à laquelle cet indi­ca­teur a été mesuré pour la première fois de façon trimes­trielle. Article origi­nal

Share This