Dans une tribune au « Monde », le président de l’association Anticor dénonce le risque de profes­sion­na­li­sa­tion des candi­dats, dont les diffé­rentes « combines ne consti­tuent pas le meilleur moyen d’obtenir les élus les plus vertueux ». Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This