L’Etat et la Corse devraient signer un « new deal », estime dans une tribune au « Monde » le finan­cier André Loesekrug-Pietri. Les diri­geants Corses doivent faire leur aggior­na­mento en se proje­tant dans le monde d’aujourd’hui où l’influence et la crédi­bi­lité se conquièrent sur le terrain. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This