Estimée encore en février à 2 %, la crois­sance de l’économie fran­çaise est révi­sée à 2,3 %, le plus haut niveau atteint dans l’Hexagone depuis 2007. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This