Dans cette chro­nique, le juriste Francis Kessler rappelle que le droit de grève n’est pas absolu. Il doit, selon la juris­pru­dence, impli­quer « un arrêt total du travail en vue de faire abou­tir des reven­di­ca­tions profes­sion­nelles ». Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This