Ce sont des combat­tants en mal d’ac­tions et de pillages, prêts à tout pour se faire une place au soleil. La Libye est deve­nue depuis quelques années leur terrain de chasse préféré. Article origi­nal

Share This