Les ventes mondiales de smart­phones ont reculé en 2017, celles d’Apple déclinent depuis le début de l’année. Un retour­ne­ment conjonc­tu­rel qui inquiète les inves­tis­seurs et aussi le FMI, qui anti­cipe la fin d’un cycle, analyse l’éditorialiste écono­mique du « Monde », Philippe Escande. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This