Elles sont les trois anges numé­riques des drépa­no­cy­taires qui ont télé­chargé leur appli­ca­tion, Drepacare. Laquelle va repré­sen­ter la France à la Silicon Valley en octobre 2018. Contrairement à une idée reçue, les Africains ne sont pas les seules victimes de la drépa­no­cy­tose, première mala­die… Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This