Selon le secré­taire géné­ral de la CFDT, pour mettre fin au conflit qui dure depuis début avril, le gouver­ne­ment doit enca­drer la négo­cia­tion avec le patro­nat du trans­port ferro­viaire et donner des garan­ties aux chemi­nots. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This