Grâce à des droits de douane protec­teurs, les construc­teurs améri­cains dominent le secteur. Craignant une sortie de l’Alena, l’accord de libre-échange nord-améri­cain, ils relo­ca­lisent leur produc­tion. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This