La marque André est mena­cée. Un unique repre­neur a déposé un dossier mercredi 1er juillet. Mais la moitié des maga­sins pour­raient fermer. La déci­sion, prise en juillet, inquiète les quelque 400 employés du chaus­seur. Article origi­nal

Share This