Après les sommets atteints en 2017, ce secteur porteur pour les loueurs longue durée fléchit au premier trimestre 2018. Sans que cela n’inquiète réel­le­ment ces derniers. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This