Sur place, en Nouvelle-Zélande, Hakim Abdelkhalek raconte comment le pays a témoi­gné de sa soli­da­rité envers les musul­mans, touchés par un atten­tat terro­riste vendredi 15 mars. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This