Après une phase d’euphorie créa­tive, la majo­rité des fintechs cherchent à se vendre ou à colla­bo­rer avec les banques. Beaucoup vont dispa­raître. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This