À cinq mois des muni­ci­pales, la gestion des comptes de la ville de Marseille (Bouches-du-Rhône) est forte­ment mise en cause selon un rapport divul­gué samedi 9 novembre un an après les effon­dre­ments des immeubles de la rue d’Aubagne. Article origi­nal

Share This