Dans l’Hexagone, ce phéno­mène provoque plus souvent de la pluie que des tempé­ra­tures très basses. Et il n’est pas direc­te­ment respon­sable de la neige qui est tombée samedi. Article original

Share This