40 ans après la Révolution isla­mique, l’Iran conti­nue de main­te­nir une chape de plomb sur inter­net. L’accès aux appli­ca­tions et aux sites étran­gers est bloqué. Pourtant, de nombreux utili­sa­teurs parviennent à contour­ner la censure à l’aide de subter­fuges tech­niques. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This