Emmanuel Macron a confirmé la suppres­sion du concours à la fin de la première année de méde­cine. L’objectif est de mettre fin à un système quali­fié d’ ”absurde” par le président, et de diver­si­fier le profil des futurs méde­cins. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This