D’ici fin février, 300 véhi­cules sillon­ne­ront la capi­tale avec des micro­cap­teurs pour mesu­rer les PM2,5. Un dispo­si­tif qui permet d’identifier en temps réel les sources de pollu­tion. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This