La Commission euro­péenne avait formulé des demandes en mars pour que le droit des consom­ma­teurs soit respecté. Les modi­fi­ca­tions effec­tuées par Twitter et Facebook sont jugées « insuf­fi­santes ». Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This