L’avantage fiscal des parti­cu­liers employant un sala­rié à domi­cile ou faisant garder leurs enfants fera l’objet d’un crédit d’impôt au début de l’année 2019, indique au « Monde » André Loup, avocat-conseil chez CMS Francis Lefebvre Avocats. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This