Les profes­sions libé­rales pour­raient bien­tôt béné­fi­cier d’un congé-mala­die. Les travailleurs concer­nés avaient été excep­tion­nel­le­ment indem­ni­sés en cas de conta­mi­na­tion, au plus fort de la crise. Article original

Share This