Construction Management

Le secteur de la construc­tion connaît une pénu­rie de person­nel d’encadrement. Le domaine de la construc­tion est un domaine qui a beau­coup évolué ces dernières années. Des besoins en compé­tences ont émergé pour répondre à de nouveaux chan­tiers et à de nouveaux enjeux tels que l’impact envi­ron­ne­men­tal des bâti­ments, acces­si­bi­lité, valo­ri­sa­tion des déchets, écono­mies d’énergie…

Nos Recrutements

Ingénieur de Travaux

Notre groupe conçoit, réalise des projets clés en main et exploite des infra­struc­tures dans le domaine « Oil & Gas » et plus géné­ra­le­ment dans les domaines de l’énergie et de l’environnement. Nous inter­ve­nons en concep­tion, réali­sa­tion et main­te­nance d’ouvrages côtiers, conduits sous-marins et travaux spéciaux en mer.

Missions :

L’ingénieur travaux four­nit une assis­tance tech­nique pour toutes les acti­vi­tés de construc­tion durant les phases de prépa­ra­tion et d’opérations. Il doit notamment :

  • Comprendre les spéci­fi­ca­tions tech­niques contrac­tuelles et les respec­ter en colla­bo­ra­tion avec le respon­sable ingénierie.
  • Participer aux études de design, de défi­ni­tion des moyens, et d’installation.
  • Participer à la rédac­tion des notes tech­niques et notes de calcul, suivre les méthodes de travail et les calculs techniques.
  • Préparer des docu­ments d’exécutions en concer­ta­tion avec le conduc­teur travaux.
  • Préparer des spéci­fi­ca­tions pour les équi­pe­ments et les achats.
  • Participer à la mise en place des procé­dures de travail et au contrôle de leur appli­ca­tion sur site.
  • Contrôler les docu­ments en respec­tant les exigences d’assurance et contrôle qualité défi­nies (QA/QC) et les normes applicables
  • S’assurer de la bonne exécu­tion des travaux et du respect du planning.
  • Préparer des cahiers des charges pour appels d’offres d’études, de travaux de construc­tion, autres travaux de sous-trai­tance ainsi que le planning.
  • Préparer et super­vi­ser certaines opéra­tions sur site en colla­bo­ra­tion avec le conduc­teur travaux.
  • Participer à la prépa­ra­tion du repor­ting projet et de la docu­men­ta­tion as built.
  • Créer des plan­nings de tâches à plusieurs degrés de détail.
  • Rédiger des rapports (jour­na­liers, hebdo­ma­daires, mensuels) de suivi d’activité, de qualité, …
  • Contrôler les points des contrats de sous-trai­tance liés aux acti­vi­tés techniques.
  • Participer à des réunions internes et avec les sous-traitants
  • Participer à la réali­sa­tion des tableaux d’évaluation des risques et les faire appli­quer sur site pour des tâches spécifiques.
  • Rédiger les procé­dures et docu­ments d’exécution en respec­tant les exigences et la poli­tique HSE et QA.
  • Définir les moyens de construc­tion et d’installation en respec­tant les exigences et la poli­tique HSE et QA.
  • Appuyer sur site le respon­sable QHSE pour l’application de la poli­tique QHSE (en colla­bo­ra­tion avec le chef de site)
  • Contrôler et appli­quer les docu­ments qualité, contrô­ler des acti­vi­tés et rédi­ger des rapports qualité.
Profil :
  • Formation Ingénieur en génie civil, méca­nique ou génie maritime.
  • Minimum 3 ans d’expérience dans la fonc­tion sur des projets de construc­tion offshore.
  • Connaissance des stan­dards inter­na­tio­naux dans le domaine oil&gas.
  • Bonne connais­sance du pack MS Office. Connaissance d’Autocad
  • Très bonne maîtrise de l’anglais oral/écrit impérative.
  • Capacité à travailler dans un envi­ron­ne­ment multiculturel.
  • Qualités de commu­ni­ca­tion et esprit d’équipe.
Conditions de travail :

Localisation : France + rota­tions (6x3) sur projet Afrique

Ingénieur Principal de la Construction

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’exploitation minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie, l’Ingénieur prin­ci­pal aide le Directeur de la construc­tion dans la bonne livrai­son des travaux à réali­ser pour la zone dési­gnée confor­mé­ment aux spéci­fi­ca­tions du projet. Il (elle) applique des méthodes de gestion profes­sion­nelle et fait usage des compé­tences néces­saires pour toutes les acti­vi­tés d’ingénierie et de construc­tion sur le chantier.

Missions :

Construction

  1. Participation au programme de construc­ti­bi­lité dans le cadre de des services IAGC et retour d’informations au direc­teur de l’ingénierie.
  2. Elaboration des méthodes de construc­tion et des énon­cés de méthodes avec le chef de la zone et l’entreprise.
  3. Assistance au direc­teur de la construc­tion et aux chefs de la zone dans la vali­da­tion du calen­drier des travaux de l’entreprise et du  plan d’exécution, y compris l’ordonnancement du travail.
  4. Revue et appro­ba­tion du plan des instal­la­tions provi­soires de l’entreprise.
  5. Revue de plans de concep­tion de l’entreprise pour la construc­tion et la confor­mité aux normes locales et nationales.
  6. Donne son avis au  direc­teur de la construc­tion et aux chefs des diffé­rentes zones sur des variantes poten­tielles dans les travaux qui pour­raient avoir des réper­cus­sions sur les coûts ou les délais et  présente une évalua­tion des effets possibles.
  7. Revue des rapports hebdo­ma­daires et mensuels présen­tés par l’entreprise et noti­fi­ca­tion au direc­teur de la construc­tion des cas de  non-confor­mité ou de préoc­cu­pa­tions et des mesures correc­trices recommandées.

Ingénierie

  1. Organisation et direc­tion des ressources de l’ingénierie de la construc­tion par rapports aux objec­tifs de sécu­rité, de qualité, d’avancement et de coûts.
  2. Conseil tech­nique aux ingé­nieurs et chefs de chan­tier sur un large éven­tail de fonc­tions d’ingénierie de construc­tion et de concep­tion dans le cadre d’une approche pluridisciplinaire.
  3. Agir en tant que prin­ci­pal point de contact avec le bureau de concep­tion et inter­pré­ta­tion des exigences en matière de plans et cahier des charges .
  4. Approbation des études de levage élabo­rées par les entreprises.
  5. Approbation, gestion et mise à jour du registre de “Field Design Change (FCDN)”.

Contrôle des documents

  1. S’assurer du bon contrôle de toute la docu­men­ta­tion du projet confor­mé­ment aux exigences du contrat prin­ci­pal et secondaire.
  2. S’assurer que les « livrables » sont soumis par l’entreprise en temps voulu et confor­mé­ment aux jalons de l’avancement du projet.
  3. Direction de la revue et de l’évaluation des rapports de ferme­ture du contrat par l’entreprise.
  4. Supervision de fonc­tion­ne­ment du contrôle des docu­ments et s’assurer que la récep­tion, la distri­bu­tion et  le clas­se­ment de la docu­men­ta­tion du projet se font de manière conforme aux exigences du contrat prin­ci­pal et à celles du projet.
  5. Revue géné­rale des plans conformes à l’exécution, des garan­ties remises par les four­nis­seurs, des manuels de fonc­tion­ne­ment et d’entretien, plans d’approvisionnement en pièces de rechange et des programmes de forma­tion remis par l’entreprise.

Contrôle qualité

  1. Gardien du plan d’exécution du projet approuvé pour les acti­vi­tés du chantier.
  2. Revue et appro­ba­tion des plans de procé­dures et de qualité de l’entreprise néces­saires pour se confor­mer aux exigences du contrat principal.
  3. Supervision de la véri­fi­ca­tion sur le terrain des matériaux.
  4. Promotion d’une culture où la qualité sur le chan­tier est une valeur primor­diale qui ne sera pas compromise.
  5. Soutien continu à l’équipe du chan­tier sur tous les aspects liés à la qualité.
  6. Interaction et liai­son avec le direc­teur de la qualité basé au bureau principal.
  7. Revue, en colla­bo­ra­tion avec les respon­sable de disci­plines et le direc­teur de qualité, de la qualité des rapports de méthodes de l’entreprise, des plans de contrôle qualité, des procé­dures et la docu­men­ta­tion néces­saires confor­mé­ment aux exigences du contrat principal.
  8. Effectuer des audits internes de l’équipe du chantier.
  9. Création et gestion de systèmes de gestion des cas de non confor­mité du chan­tier, de déro­ga­tion et de correc­tion des listes de malfaçons.
  10. Création et gestion des systèmes du contrôle qualité et de l’inspection basés sur le chantier.
  11. S’assurer que les normes qualité sont mises à jour et approu­vées par l’équipe d’encadrement de la construc­tion et par les entre­prises en ce qui concerne les éléments tels que : Certification du maté­riel, bonnes procé­dures de soudage, signa­ture des tests de véri­fi­ca­tion du chan­tier, compi­la­tion et passa­tion appro­priées des dossiers après instal­la­tion des derniers équi­pe­ments mécaniques.
Profil :

Expérience et formation

  • 10 à 15 ans dans un rôle d’ingénierie de chan­tier sur les grands projets dans le secteur de l’industrie lourde.
  • Microsoft Office suite standard.
  • Expérience en ingé­nie­rie, contrôle des docu­ments, assu­rance de la qualité et  ques­tions de qualité.
  • Expérience dans des grands projets pluri­dis­ci­pli­naires et coentreprise.
  • Connaissance des codes natio­naux et inter­na­tio­naux, des normes et des spéci­fi­ca­tions rela­tives à la fabri­ca­tion d’équipements pres­su­ri­sés et non pressurisés.
  • Grande expé­rience en inspec­tion de soudage, procé­dures de levage et élabo­ra­tion de rapports de méthodes.
  • Expérience en contrôle de la qualité en matière de fabri­ca­tion et de construction.
  • Expertise tech­nique, compé­tences en informatique.
  • Capacité d’interface avec tous les niveaux.
  • Capacité à commu­ni­quer en anglais(écrit et oral).
  • Compétence en véri­fi­ca­tion et inspection.

Connaissance souhai­table

  • Expérience dans la nomi­na­tion et la gestion de l’inspection des auto­ri­tés / orga­nismes notifiés.
  • 4 à 8 ans dans un rôle d’ingénierie de chan­tier sur les grands projets dans le secteur de l’industrie lourde.
Superviseur Travaux Électriques

Le Superviseur Travaux Électriques inter­vient dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’exploitation minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie. Il (elle) véri­fie et coor­donne les travaux exécu­tés par les diffé­rents entre­pre­neurs en travaux élec­triques sur le chan­tier, en concor­dance avec les autres contrats octroyés et les divers secteurs, dans un esprit de coopé­ra­tive, de bonne entente et de saines rela­tions de travail.

 

Missions :
  • Surveiller les travaux élec­triques de son secteur exécu­tés par les diffé­rents entre­pre­neurs prin­ci­pa­le­ment pour la mise à la terre, les travaux de tirage de câbles, les travaux de raccor­de­ment de charges élec­triques, l’installation de services élec­triques et leurs éléments de protec­tion. Ce poste est spéci­fique à la super­vi­sion de travaux d’éclairage.
  • S’assurer que les travaux élec­triques sont exécu­tés selon les plans et devis ainsi que les normes en vigueur au chantier.
  • Coordonner les travaux élec­triques avec les autres travaux concurrents.
  • Informer le Surintendant de disci­pline des besoins en ressources maté­rielles et humaines et s’assurer de l’efficacité opéra­tion­nelles des ressources actuelles dont il dispose et tout autres problèmes d’exécution.
  • Résoudre les diffé­rents problèmes jour­na­liers en coor­di­na­tion avec les autres super­vi­seurs et entre­pre­neurs, le super­vi­seur élec­trique et autres parties impli­quées dans son secteur.
  • Préparer, lorsque requis, les croquis tech­niques pour des modi­fi­ca­tions mineures et/ou travaux supplémentaires.
  • Aide pendant les essais et l’inspection de l’instrumentation et le câblage. Participe à l’élaboration des docu­ments d’inspection et rapports d’essais.
  • Effectue les visites de récep­tion des systèmes, prépare la liste des réserves et en assure le suivi.
  • Faire le suivi de l’Avancement des travaux et vali­der les quan­ti­tés de maté­riels instal­lés de façon pério­dique selon les besoins du projet.
  • Et toutes autres tâches requises par le Surintendant travaux élec­triques et étant néces­saires à la réali­sa­tion de ces responsabilités.
Profil :
  • Diplôme reconnu dans une disci­pline tech­nique ou scien­ti­fique, ou forma­tion spécia­li­sée en tech­niques de construc­tion et de gestion, et / ou expé­rience préa­lable de travaux pratiques menant à une compré­hen­sion appro­fon­die des connais­sances décrites ci-dessus.
  • Minimum de 5 ans d’expérience en super­vi­sion d’installation électrique.
  • Connaissance appro­fon­die des systèmes d’éclairage, leur protec­tion, leur exécu­tion et les normes élec­triques les régissant.
  • Connaissance des méca­nismes contrac­tuels avec les entre­prises et sous-traitants.
  • connais­sance profes­sion­nelle des codes et normes élec­triques appli­qués sur le projet, et néces­saires sur le terrain pour l’installation et les essais .
  • Expérience pour faire les essaies pré-opéra­tion­nelles des instal­la­tions électriques.
  • Expérience prou­vée et rigueur sur les rapports quoti­diens à produire pour suivi d’avancement, de main d’œuvre et de qualité des travaux.
  • Expérience de travail pour super­vi­ser et d’administrer des sous-trai­tants et/ou main-d’œuvre direct.
  • Connaissance des fonc­tions de contrôle rela­tives aux acti­vi­tés de terrain.
  • Connaissance des procé­dés de construc­tion typiques et élabo­ra­tion de descrip­tifs détaillés des méthodes de construction.
  • Connaissances infor­ma­tiques de trai­te­ment de texte, tableur et base de données.
  • Bilinguisme (anglais/français) essentiel.
Directeur Adjoint de la Construction

Le Directeur adjoint de la construc­tion assiste le Directeur de la construc­tion et est chargé de la plani­fi­ca­tion géné­rale, l’organisation, le contrôle, la coor­di­na­tion et l’achèvement de tous les travaux de construc­tion du projet aux plus hauts niveaux de sécu­rité et de qualité tout en respec­tant les délais et le budget impartis.

Missions :
  • Bénéficiant du soutien du Directeur du projet, du Directeur du chan­tier et du Directeur de la sécu­rité, le Directeur adjoint de la construc­tion a la respon­sa­bi­lité de la sécu­rité lors de la construc­tion du projet y compris les zones de travail des entre­prises, les annonces de mesures correc­trices, les audits, les rapports d’enquête rela­tifs aux acci­dents ou inci­dents, les analyses de tâches, la prési­dence de réunions de sécu­rité, etc.
  • Assume le rôle de Directeur de la construc­tion quand celui-ci est en dépla­ce­ment pour des raisons profes­sion­nelles ou en congés.
  • Responsable de l’exécution de tâches selon les consignes du Directeur de la construction.
  • S’assure que les poli­tiques et les procé­dures d’entreprise sont rigou­reu­se­ment mises en œuvre. Instaure les procé­dures du chan­tier et les objec­tifs du projet dans le respect des poli­tiques et procé­dures d’entreprise en fonc­tion des circons­tances de son lieu de travail.
  • Revues et appro­ba­tion des coûts de la construc­tion, des esti­ma­tions, du budget, des prévi­sions et des échéanciers.
  • De concert avec les respon­sables du projet, les ingé­nieurs de la concep­tion, le service appro­vi­sion­ne­ment et de plani­fi­ca­tion ainsi que tous les autres person­nels, coor­donne la déter­mi­na­tion et la mise en vigueur des prio­ri­tés pour assu­rer la confor­mité de la tota­lité du projet avec l’échéancier et le budget.
  • Contrôle et véri­fie les réali­sa­tions des super­vi­seurs et coor­don­na­teurs de la construc­tion placés sous sa respon­sa­bi­lité et les dirige si besoin est afin d’assurer le succès du projet.
  • Dirige et contrôle les travaux de entre­prises sous-trai­tantes afin de s’assurer que la sécu­rité, la qualité, les échéances, la concep­tion et les exigences spéci­fiques sont atteintes ou dépassées.
  • Minimise les problèmes d’interaction et les retards du projet en coor­don­nant les opéra­tions d’entreprises diffé­rentes et en prodi­guant des conseils sur la marche à suivre.
  • S’assure que le Directeur de la construc­tion est toujours bien informé des problèmes et événe­ments importants.
  • Inspecte régu­liè­re­ment tous les travaux du chan­tier et donne les ordres et instruc­tion aux entre­prises, dans la limite de son auto­rité, soit direc­te­ment soit par le biais de ses subordonnés.
  • S’assure que tous les règle­ments et exigences statuaires en vigueur rela­tives au chan­tier sont respectés.
  • Exerce un contrôle sur le budget et les chan­ge­ments afin de s’assurer que les coûts ne dépassent pas le plafond alloué sans l’approbation préa­lable des auto­ri­tés appropriées.
  • Reste en liai­son avec l’équipe d’ingénierie du projet, le client et autres personnes si néces­saire afin de résoudre les discor­dances pendant la construc­tion du projet.
  • Reste en liai­son avec les repré­sen­tants du client, les entre­prises et autres person­nels tel que néces­saire afin de s’assurer que les arrêts, les relo­ca­li­sa­tions, les raccor­de­ments, etc., sont effec­tués avec sûreté et rapi­dité avec un mini­mum de perturbations.
  • Préside la réunion de démar­rage du contrat avec toutes les entre­prises avant le commen­ce­ment de leurs acti­vi­tés sur le chantier.
  • Préside des réunions hebdo­ma­daires sur la sécu­rité et l’état d’avancement avec les entre­prises et s’assure que les comptes rendus et les échéan­ciers à court-terme sont prépa­rés et distribués.
  • S’assure que les réponses sont données à toutes les demandes, problèmes, demandes de chan­ge­ments (et autres) des entre­prises dans les plus brefs délais.
  • Organise les mesures de l’avancement sur tous les contrats et coor­donne, de concert avec le Directeur des contrôles du projet sur le chan­tier, les émis­sions de rapports et les récla­ma­tions liées à l’état d’avancement.
  • Coordonne, avec le Directeur des contrôles du projet sur le chan­tier, la mise au point des prio­ri­tés, méthodes et échéan­ciers afin de satis­faire aux besoins de la zone et d’élaborer des stra­té­gies et mesures correc­trices qui seront mises en œuvre pour assu­rer la confor­mité à l’échéancier du projet.
  • Aide à la prépa­ra­tion et l’émission des demandes de travaux supplé­men­taires en fonc­tion des procé­dures d’approvisionnement du chantier.
  • Supervise les travaux des consul­tants et des entre­prises liés aux travaux de construc­tion et contre­signe les véri­fi­ca­tions de feuilles de temps, les factures etc. aux fins de paiements.
  • Conseille le Directeur de la construc­tion en matière de besoins en ressources supplé­men­taires et stra­té­gies à mettre en œuvre pour respec­ter les délais dans les zones concernées.
  • Participe à la réso­lu­tion de problèmes impor­tants comme les conflits de travail, le recru­te­ment de person­nel, les livrai­sons de maté­riel et l’administration des contrats et sous-contrats.
  • Coopère avec le respon­sable de l’approvisionnement en vue de l’accomplissement des travaux et des tâches liées à l’approvisionnement dans toutes les situations.
  • Responsable des rela­tions de travail sur le site et de la coor­di­na­tion des acti­vi­tés avec le respon­sable du chan­tier et le respon­sable des rela­tions du travail.
  • Maintien des rela­tions avec le client et s’assure qu”il dispose des contacts néces­saires pour commu­ni­quer avec le client sur le chantier.
Profil :

Expérience et formation

  • Diplôme d’ingénierie ou équivalent.
  • Expérience en gestion de la construc­tion et mise en route d’installations existantes.
  • Fait preuve d’une grande atten­tion à l’hygiène, la sécu­rité et l’environnement durant la phase de construc­tion du projet.
  • Leadership d’exception, capa­cité à diri­ger une équipe et à s’intégrer dans une équipe.
  • Connaissance solide en MS Office suite.
  • Capacité à rédi­ger des rapports, plani­fier et organiser.
  • Sens déve­loppé de la commu­ni­ca­tion et de la négo­cia­tion. Aptitudes interpersonnelles.
  • Capable de commu­ni­quer direc­te­ment avec le Client au sujet de ques­tions cruciales.
  • Connaissance de toutes les phases des opéra­tions de construc­tions rela­tives aux acti­vi­tés de toutes les disci­plines d’ingénierie sur le chan­tier, toutes les tech­no­lo­gies de la construc­tion et la gestion de chantier.

Connaissance souhai­table

  • Études supé­rieures en gestion de la construction.
  • Bilinguisme (anglais/français) essentiel.
Responsable de la Construction

Notre groupe conçoit, réalise des projets clés en main et exploite des infra­struc­tures dans le domaine « Oil & Gas » et plus géné­ra­le­ment dans les domaines de l’énergie et de l’environnement. Nous inter­ve­nons en concep­tion, réali­sa­tion et main­te­nance d’ouvrages côtiers, conduits sous-marins et travaux spéciaux en mer.

Missions :

Reportant au Responsable Projet, vous devrez principalement :

Durant la phase de préparation

  • Participer à l’ingénierie de détail,
  • Définir les prin­cipes d’installation,
  • Proposer des méthodes de travail,
  • Organiser et super­vi­ser la prépa­ra­tion des procédures,
  • Préparer les autres docu­ments d’exécution,
  • Préparer les équi­pe­ments et les spéci­fi­ca­tions d’achats,
  • Faire une évalua­tion HSE des travaux préparés,
  • Établir les exigences QA/QC,
  • Préparer l’étendue des travaux de sous-traitance,
  • Préparer une analyse des risques complète des opéra­tions maritimes.

Durant la phase de travaux

  • Diriger les opéra­tions onshore/offshore confor­mé­ment au contrat,
  • S’assurer de la confor­mité des travaux en matière HSE et QA/QC,
  • Diriger les opéra­tions dans le respect des coûts et délais planifiés,
  • Superviser la prépa­ra­tion et la gestion des docu­ments d’exécution,
  • Assurer le suivi des non confor­mi­tés et autres commen­taires clients,
  • Gérer les équipes et les moyens d’exécution du projet,
  • Assurer un repor­ting régu­lier sur l’avancée des travaux,
  • Susciter un esprit d’équipe, convaincre, moti­ver et gérer le personnel.
Profil :
  • Bac+3 à Bac+5, de préfé­rence Ingénieur avec une spécia­li­sa­tion dans l’installation de pipe­line offshore et la construc­tion d’ouvrage offshore.
  • Expérience 10 à 15 ans en tant que Construction Manager pour des travaux de construc­tion mari­times offshore, de préfé­rence en eaux peu profondes et avec atterrage.
  • Connaissance des normes et stan­dards secteur oil & gas.
  • Bonne maîtrise du Pack Microsoft Office (Word, Excel, MS Projet).
  • Langues requises : Anglais courant écrit et parlé, une autre langue serait un plus.
  • Mobile pour des dépla­ce­ments régu­liers sur site à l’étranger
Conditions de travail :

Localisation : France + dépla­ce­ments sur projet à l’Étranger

Planificateur Principal de la Construction

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’exploitation minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie, le Pplanificateur prin­ci­pal de la zone élabore et examine les échéan­ciers détaillés selon les besoins et rédige des rapports faisant état des progrès tels qu’ils ont été plani­fiés et anti­ci­pés ainsi que de leur état actuel rela­ti­ve­ment aux acti­vi­tés et contrats.

Missions :

Construction

  1. Assistance au direc­teur de la construc­tion et aux chefs de la zone rela­ti­ve­ment à la vali­da­tion du calen­drier des travaux de l’entreprise et du plan d’exécution ainsi qu’à l’ordonnancement du travail ;
  2. Participation à la mise au point des lots de travaux de mise en route de chantier ;
  3. Examen et appro­ba­tion de l’échéancier de l’Entreprise ;
  4. Conseille le direc­teur de la construc­tion et les chefs des diffé­rentes zones rela­ti­ve­ment aux chan­ge­ments poten­tiels de la main d’œuvre, de l’état d’avancement ou de l’échéancier qui pour­raient avoir des réper­cus­sions sur les coûts ou les délais ; présente une évalua­tion des consé­quences potentielles ;
  5. Examine les rapports hebdo­ma­daires et mensuels présen­tés par l’entreprise et informe le direc­teur de la construc­tion en cas de non-confor­mité ou de préoc­cu­pa­tions quel­conques ; met les mesures correc­trices recom­man­dées en place.

Gestion

  1. Dirige l’équipe d’ingénierie et montre l’exemple ;
  2. S’assure que les jeunes ingé­nieurs sont bien encadrés ;
  3. Examine les échéan­ciers, y compris ceux de l’entreprise, et fait le néces­saire afin de s’assurer de leur confor­mité et de leur degré de complé­tude en rapport avec le plan général ;
  4. Contrôle et se conforme aux prévi­sions de la main-d’œuvre de la zone afin de s’assurer de leur confor­mité au plan d’exécution ;
  5. Contrôle et se conforme au programme prévi­sion­nel sur trois semaines ;
  6. Contrôle les plans logis­tiques du chan­tier y compris ceux concer­nant les dates de livrai­son de maté­riel et autres sur le chan­tier, la manu­ten­tion des aires d’entreposage et des grues afin de s’assurer de leur confor­mité au plan d’exécution de la zone ;
  7. Établit et entre­tient une bonne rela­tion avec le dépar­te­ment d’ingénierie du client ;
  8. S’assure que le service plani­fi­ca­tion assiste à toutes les réunions ;
  9. S’assure que les compor­te­ments à risque (actes et condi­tions) ne sont pas accep­tés ou tolérés ;
  10. S’assure que les données des rapports hebdo­ma­daires et mensuels sont four­nies en temps voulu et que l’information est factuelle et complète ;
  11. Assiste aux réunions de lance­ment de contrats.
Profil :

Expérience et formation

  • 10 à 15 ans dans un rôle d’ingénierie de chan­tier sur de grands projets dans le secteur de l’industrie lourde ;
  • Connaissance appro­fon­die de P6 ;
  • Connaissance d’iPas CP et des méthodes d’évaluation de l’état d’avancement géné­ral de la construction ;
  • Connaissance de Microsoft Office suite standard ;
  • Capacité excep­tion­nelle de présen­ta­tion de rapports dans et en dehors de la zone ;
  • Expertise tech­nique permet­tant une compré­hen­sion profonde de l’ordonnancement du travail et des études d’impact ;
  • Expérience dans de grands projets pluri­dis­ci­pli­naires et en coentreprise ;
  • Capacité d’interface à tous les niveaux ;
  • Capacité à commu­ni­quer en anglais (écrit et oral).

Connaissances souhai­tables

  • 4 à 8 ans dans un rôle d’ingénierie de chan­tier sur de grands projets dans le secteur de l’industrie lourde.
Coordinateur achèvement des travaux E&I

Le coor­di­na­teur de l’achèvement E&I – listes des acti­vi­tés à complé­ter – (Completion Coordinator Punchlist) inter­vient dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’exploitation minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie. Il (elle) coor­donne l’achèvement des travaux E&I et faci­lite le trans­fert des travaux d’électricité et instru­men­ta­tion au groupe des essais de fonctionnement.

Ce rôle est essen­tiel, en parti­cu­lier pour main­te­nir à jour les registres de clôture des listes des acti­vi­tés à complé­ter dans WinPCS (logi­ciel de bases de données utilisé pour suivre les statuts de l’achèvement du projet). Le coor­di­na­teur de l’achèvement E&I – listes des acti­vi­tés à complé­ter – rend compte au direc­teur des travaux E&I. Il (elle) colla­bore étroi­te­ment avec les super­vi­seurs des autres secteurs, entre­prises, plani­fi­ca­teurs et admi­nis­tra­teurs de contrat.

 

Missions :
  • Coordonner et contrô­ler la remise aux entre­prises des éléments de la liste des acti­vi­tés à compléter.
  • Coordonner la réso­lu­tion, noti­fi­ca­tion et la réins­pec­tion des éléments de la liste des acti­vi­tés à complé­ter avec les diverses parties impli­quées : entre­prise, super­vi­seur de la construc­tion, AQ/CQ, groupe du trans­fert, groupe de prépa­ra­tion à l’exploitation, groupe des opérations.
  • Émettre des rapports pério­diques et spon­ta­nés aux chefs de travaux tel que défi­nis par leur utili­sa­tion dans WinPCS.
  • Apporter son soutien au cours des pertes cumu­la­tives du système et garan­tir que WinPCS est mis à jour en conséquence.
  • Réaliser la docu­men­ta­tion d’installation des derniers équi­pe­ments méca­niques selon la procé­dure du projet pour le trans­fert des travaux E&I au groupe des essais de fonctionnement.
  • Informer le respon­sable de disci­pline des ressources humaines et maté­rielles néces­saire, et s’assurer que les ressources effec­tives à sa dispo­si­tion son employées de manière efficace.
  • Un poste de niveau supé­rieur permet­tant de super­vi­ser les équipes de travail pour réali­ser les éléments de la liste des acti­vi­tés à compléter.
  • Effectuer toutes autres tâches requises par le chef de travaux s’avérant néces­saires dans l’exercice de ses fonctions.
Profil :
  • Formation profes­sion­nelle tech­nique en rapport la fonction,
  • Au moins 5 ans d’expérience, dont au moins 2 ans d’expérience dans un rôle semblable,
  • Expérience profes­sion­nelle dans un envi­ron­ne­ment IAGC,
  • Bonnes capa­ci­tés d’encadrement et d’organisation,
  • Excellentes apti­tudes à la commu­ni­ca­tion et à la gestion d’équipe,
  • Connaissance de logi­ciel de bases de données comme MS Access ou équivalent,
  • Excellente maîtrise du fran­çais et de l’anglais,
  • Très bonne apti­tude à lire des docu­ments et plans tech­niques rédi­gés en anglais.
Directeur des Travaux Zone de Construction

Sous la super­vi­sion opéra­tion­nelle du Responsable de zone et du Directeur des travaux de construc­tion, le Directeur de travaux de construc­tion de zone est respon­sable de four­nir le leader­ship, l’expertise et de diri­ger une équipe pluri­dis­ci­pli­naire char­gée de la réus­site de son secteur dési­gné en matière de coor­di­na­tion globale et d’exécution de toutes les acti­vi­tés de construc­tion de la zone assignée.

 

Missions :
  • Sélectionne l’équipe de construc­tion et orga­nise la construc­tion de la zone. Recrute du person­nel compé­tent dispo­sant de l’expertise requise, soit à l’interne soit à l’externe, en s’assurant que les prin­cipes de gestion de ressources humaines appro­priés sont appli­qués. Gère l’équipe de construc­tion, orga­nise et préside les réunions nécessaires.
  • Établit un plan de mesures correc­trices en cas de défaillances ou commu­nique les autres options possibles. Met en œuvre des plans, dans le cadre de son niveau d’autorité, pour gérer les crises et exploi­ter de nouvelles oppor­tu­ni­tés quand elles se présentent. Recommande les mesures néces­saires à la prompte réso­lu­tion de problème lorsqu’elles se situent en dehors de son niveau d’autorité.
  • Communique effi­ca­ce­ment avec le respon­sable de zone, les respon­sables des contrats et des appro­vi­sion­ne­ments, le direc­teur de l’ingénierie sur le chan­tier et autres cadres supé­rieurs du person­nel pour assu­rer une approche inté­grée rela­ti­ve­ment aux objec­tifs prin­ci­paux du projet.
  • S’assure que la zone placée sous sa respon­sa­bi­lité respecte les régle­men­ta­tions en matière d’hygiène, de sécu­rité et d’environnement, et que les exigences en matière d’obtention des permis et d’atténuation des risques sont prises en compte de façon appro­priée durant les travaux de construc­tion et d’exploitation des ouvrages et des instal­la­tions définitives.
  • Réalise une étude de construc­ti­bi­lité détaillée avec les services d’ingénierie, d’approvisionnement et de gestion des contrats.
  • Élabore l’échéancier et le plan de la construc­tion pour la zone assignée.
  • Assiste le dépar­te­ment des contrats dans l’élaboration et l’émission de toutes les DPP. Participe aux visites sur le chan­tier et aux réunions de mises au point des récep­tions d’offres. Participe au proces­sus d’évaluation des appels d’offres.
  • S’assure que toutes les acti­vi­tés de construc­tion du secteur dési­gné sont bien plani­fiées, coor­don­nées et hiérar­chi­sées ; fait bon usage des ressources disponibles.
  • Supervise globa­le­ment les entre­prises de construc­tion char­gées de lots de travaux spéci­fiques pour la zone assignée.
  • S’assure que l’exécution des lots de travaux est entre­prise en toute sécu­rité en suivant les normes de qualité pres­crites, et suivant les exigences de l’échéancier et du budget. Fait la promo­tion du respect des règles d’hygiène et de sécu­rité et d’une culture de zéro acci­dents et en rend l’application obli­ga­toire par tous les membres de l’équipe de construc­tion de zone.
  • Dirige et gère l’équipe de construc­tion de zone sous sa respon­sa­bi­lité et four­nit un leader­ship clair.
  • S’assure que l’équipe de construc­tion de la zone travaille en suivant les procé­dures et les normes du projet.
  • Revue de l’étendue poten­tielle, des coûts et chan­ge­ments de l’échéancier et conseille le Directeur de la construction.
  • Travaille en étroite colla­bo­ra­tion avec l’équipe d’ingénierie du chan­tier et s’assure que tous les travaux sont effec­tués en confor­mité avec les normes de qualité prescrites.
  • S’assure que les données des rapports hebdo­ma­daires et mensuels sont four­nies en temps voulu, et que l’information est factuelle et complète.
  • Guide et dirige l’équipe de construc­tion de zone quant aux exigences en matière d’achèvement et de remise, ainsi que pour la produc­tion et l’achèvement de la liste de travaux à complé­ter. Soutient le groupe de la mise en service, selon les besoins.
  • Supervise la produc­tion des plans conformes à l’exécution et de la documentation.
  • Sert de mentor pour le person­nel de construc­tion de la zone assignée.
  • Tient à jour le dossier commer­cial et commu­nique à l’équipe les facteurs les plus impor­tants pour assu­rer le succès du projet. Participe acti­ve­ment à la gestion des risques du projet afin d’atteindre les résul­tats prévus.
Profil :
  • Un ingé­nieur profes­sion­nel ou une personne qui possède une expé­rience impor­tante de la construc­tion avec une expé­rience signi­fi­ca­tive en gestion et plani­fi­ca­tion de projet de construc­tion, un mini­mum de 20 ans d’expérience dont les 5 dernières années sur des chan­tiers de construction.
  • Expérience profes­sion­nelle souhai­table en gestion de contrats de type Alliance sur des projets inter­na­tio­naux. Leadership d’exception et compé­tences en commu­ni­ca­tion indis­pen­sables, de même qu’un esprit d’initiative posi­tif face au chan­ge­ment. Connaissance souhai­table du fran­çais professionnel.
  • Compréhension appro­fon­die des moti­va­teurs contri­buant au succès du projet dans la mesure où la condi­tion préa­lable sera d’atteindre les résul­tats fonc­tion­nels exigés.
  • Peut diri­ger direc­te­ment jusqu’à dix employés. Le titu­laire du poste aura un ascen­dant signi­fi­ca­tif sur le budget (900 millions USD) et un impact impor­tant sur la viabi­lité des instal­la­tions devant être ache­vées sur le long terme.
  • Le candi­dat aura le pouvoir de prendre des déci­sions de manière auto­nome et aura la liberté de résis­ter à des pres­sions pour chan­ger des plans ou des concepts (en four­nis­sant des expli­ca­tions appro­priées) s’il estime que de tels chan­ge­ments compro­met­traient les exigences établies.
  • Compétences essen­tielles :
    • Gestion de la construction
    • Expertise tech­nique
    • Leadership d’exception
    • Centré sur les résultats
    • Écoute, compré­hen­sion et réactivité
    • Capacités à négo­cier et exer­cer son influence
    • Innovateur, créa­tif et flexible
Une question ? Contactez nous.

Contact

Les champs marqués d’un * sont requis.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de vali­da­tion et devrait rester inchangé.