Si la fusion des régimes complé­men­taires Agirc-Arrco : n’entraînera aucune perte sur les droits acquis, ce ne sera pas le cas sur les droits futurs, explique au « Monde » Marc Darnault, asso­cié chez Optimaretraite. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This