Pierre Victoria, action­naire-sala­rié et syndi­ca­liste, estime indis­pen­sable, dans une tribune au « Monde », un « dépous­sié­rage » du code civil, permet­tant de rééqui­li­brer les pouvoirs entre action­naires et sala­riés. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This