Au Kenya, les rhino­cé­ros blancs ne sont plus que deux. La repro­duc­tion est impos­sible faute de mâles encore en vie, mais tout espoir n’est pas perdu grâce à la fécon­da­tion in vitro. Article original

Share This