Après trois années de bataille judi­ciaire, le groupe fran­çais accepte de ne garder que 11 % du chimiste helvète. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This