D’après ce rapport, présenté mercredi à la presse, les coûts de produc­tion du blé augmen­te­raient de 10 euros la tonne et les tech­niques alter­na­tives de désher­bage émet­traient 226 000 tonnes de CO2 supplé­men­taires. Article origi­nal

Share This