L’objectif de cette future « ligne E » est d’améliorer la desserte de l’ouest lyon­nais, qui a vu sa popu­la­tion augmen­ter de 8 % entre 2010 et 2015. Article origi­nal


Ceci peut aussi vous intéresser

Share This