HSE Management

La poli­tique HSE d’une entre­prise n’est pas seule­ment là pour dimi­nuer le nombre d’accidents au sein de celle-ci mais aussi pour préser­ver l’environnement. En effet, l’engagement écolo­gique n’est pas qu’un enga­ge­ment envers la société mais il peut aussi être béné­fique pour l’entreprise (dimi­nu­tion des factures éner­gé­tiques, amélio­ra­tion de la santé des employés et de l’image de marque de l’en­tre­prise).

Nos Recrutements

Responsable HSE Projet

Notre groupe conçoit, réalise des projets clés en main et exploite des infra­struc­tures dans le domaine « Oil & Gas » et plus géné­ra­le­ment dans les domaines de l’énergie et de l’environnement. Nous inter­ve­nons en concep­tion, réali­sa­tion et main­te­nance d’ou­vrages côtiers, conduits sous-marins et travaux spéciaux en mer.

Missions :

Reportant au Chef de Projet et au Responsable HSE Corporate, vous devrez prin­ci­pa­le­ment :

  • Vérifier les régle­men­ta­tions HSE du cahier des charges et des besoins HSE spéci­fiques du projet (contrat client, spéci­fi­ca­tions géné­rales HSE du client, régle­men­ta­tion natio­nale HSE du pays dans lequel se déroulent les opéra­tions.
  • S’assurer de la possi­bi­lité d’appliquer notre légis­la­tion HSE dans le pays concerné et prendre les mesures pour s’y confor­mer.
  • Analyser les besoins en support médi­caux et mettre en place un support médi­cal appro­prié et une procé­dure EVASAN.
  • Développer et mettre en œuvre les procé­dures HSE spéci­fiques au projet (PPSPS, HSE plan, gestion des risques, arbre des causes, audit, plan de forma­tions, procé­dure HSE opéra­tion­nelles, collecte des certi­fi­cats de confor­mité…)
  • Vérifier la certi­fi­ca­tion des équi­pe­ments et du person­nel et coor­don­ner l’organisation dans le cas contraire.
  • Apporter une assis­tance à la mise en place de l’équipe HSE projet.
  • Superviser l’équipe HSE du projet (HSE coor­di­na­teur, HSE super­vi­seur, HSE offi­cier).
  • Etablir des rapports HSE auprès du Chef de Projet et du Responsable HSE Corporate.
  • Réaliser les enquêtes, analyses et le repor­ting des LTIs, non LTIs, MD et NMs & assu­rer le suivi des actions correc­tives.
  • Mettre en œuvre la poli­tique HSE Corporate et ses objec­tifs HSE & suivre le programme HSE et son appli­ca­tion via les outils HSE : super­vi­sion des TBTs, mise en place des induc­tions, suivi des PTWs, JSAs, analyse des cartes d’observations et suivi des actions correc­tives.
  • Animation de l’action HSE au sein u projet, orga­ni­sa­tion des cause­ries sécu­rité et autres incen­tives.
  • Réaliser des forma­tions sécu­rité complé­men­taires du person­nel sur site.
  • Conseiller le Chef de Projet sur les problé­ma­tiques HSE du projet en accord avec les exigences du CLIENT et les stan­dards HSE Corporate.
  • Organiser des inspec­tions sur chan­tier et chez les sous-trai­tants pour s’assurer du respect des règles HSE.
  • Organiser des exer­cices HSE (évacua­tion incen­die, lutte contre le feu, EVASAN, etc.) sur site.
  • Animer les sessions d’identification et évalua­tion des risques des procé­dures opéra­tion­nelles du Projet.
  • Mettre en place le chal­lenge HSE de la semaine au sein du projet & des programmes de sensi­bi­li­sa­tion et d’éducation aux bons compor­te­ments HSE.
  • Effectuer un suivi pointu du respect HSE sur toute la durée du projet.
Profil :
  • Formation Bac+3 mini­mum en matière sécu­rité / préven­tion de risques ou forma­tions conti­nues compa­rables.
  • 5 ans d’expérience dans poste compa­rable. Une expé­rience à l’international, travaux mari­times ou secteur pétro­lier, est un plus.
  • Français et anglais courant (parlé/écrit). L’espagnol peut être un plus.
  • Bonne maitrise des outils bureau­tique.
  • Rigoureux, bon rela­tion­nel, esprit d’équipe, sens péda­go­gique.
Conditions de travail :

Localisation : France + rota­tions (6x3) sur projet Afrique

Superviseur HSE

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie, le Superviseur HSE est tenu de prodi­guer les recom­man­da­tions en matière d’hy­giène et sécu­rité. Il (elle) conseille les équipes pluri­dis­ci­pli­naires afin qu’elles atteignent les objec­tifs défi­nis pour leur zone en accord avec les stra­té­gies du plan de gestion de la sécu­rité du Projet.

Missions :

De concert avec l’en­tre­prise char­gée de la zone et/ou du Projet et les super­vi­seurs de la construc­tion, il (elle) met en appli­ca­tion les procé­dures d’hy­giène et sécu­rité et de gestion de la sécu­rité et s’as­sure que les travaux sont accom­plis confor­mé­ment au système de gestion de sécu­rité et à la stra­té­gie de livrai­son du Projet :

  • Assure la promo­tion d’une éthique profes­sion­nelle où la sécu­rité est fonda­men­tale et ne doit jamais être mise en cause.
  • Motive tous les membres de person­nel à s’im­pli­quer dans le perfec­tion­ne­ment des pratiques de sécu­rité.
  • Assiste les cadres d’entreprise en matière d’exi­gences et pers­pec­tives d’hy­giène et de sécu­rité.
  • Approuve l’AST de l’en­tre­prise avant le commen­ce­ment des travaux.
  • Aide à véri­fier que les respon­sables d’entreprise mettent les AST et/ou les “5 étapes d’ana­lyse des risques” (selon les circons­tances) en pratique, quelles que soient les tâches exécu­tées.
  • Prend part aux enquêtes et rapports d’in­ci­dents.
  • Suit la mise en appli­ca­tion par les entre­prises des mesures correc­trices décou­lant des enquêtes sur les inci­dents.
  • Appuie l’en­tre­prise en ce qui concerne les indi­ca­teurs hygiène et sécu­rité, avec plani­fi­ca­tion et exécu­tion des revues, ainsi que les comptes-rendus.
  • Aide à véri­fier la confor­mité du programme d’au­dit du Projet et de toutes les entre­prises.
  • Effectue des mesures de confor­mité rela­tives à la règle­men­ta­tion du chan­tier, les plans de gestion de la sécu­rité et les notices d’hy­giène et de sécu­rité.
  • Aide à la mise en place de forma­tions des person­nels d’en­tre­prise.
  • Soutient le person­nel d’hy­giène et sécu­rité de l’en­tre­prise afin d’at­teindre les objec­tifs du Projet.
  • Entreprend au moins deux rondes jour­na­lières en compa­gnie des respon­sables de la zone de construc­tion du chan­tier dont il est chargé, conseille les respon­sables sur les méthodes permet­tant de recti­fier et d’amé­lio­rer tous les travaux non accep­tables en matière d’hy­giène et sécu­rité.
Profil :
  • Formation dans le domaine HSE, avec une solide exper­tise tech­nique en hygiène et sécu­rité de Projet.
  • 5 ans d’ex­pé­rience en hygiène et sécu­rité avec au moins 2 ans d’ex­pé­rience sur un ou plusieurs projets majeurs de construc­tion.
  • Volonté d’ap­prendre à utili­ser les systèmes de gestion de la sécu­rité du Projet et la stra­té­gie de livrai­son.
  • Aptitude à moti­ver des équipes d’en­tre­prise en matière d’hy­giène et sécu­rité.
  • Bonnes compé­tences inter­per­son­nelles, apti­tude à travailler en équipe.
Conditions de travail :
  • Principalement basé sur le chan­tier de construc­tion.
Responsable Formation HSE

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie, le Responsable Formation HSE élabore et met en œuvre des stra­té­gies et des procé­dures pour garan­tir que l’ef­fort de forma­tion HSE est coor­donné et soutient un envi­ron­ne­ment de travail sécu­ri­taire, sain et instruit, compa­tible avec les objec­tifs et les poli­tiques du projet.

 

Missions :
  • En concer­ta­tion avec le service de gestion du projet, mettre en place des initia­tives de forma­tion HSE et les promou­voir de façon satis­fai­sante auprès de tout le person­nel.
  • Faire en sorte que la promo­tion de la forma­tion HSE sur le chan­tier soit réus­sie : en élabo­rant, en encou­ra­geant et en coor­don­nant de nouveaux programmes et initia­tives de forma­tion.
  • Élaboration de forma­tion HSE y compris les forma­tions d’ac­cueil pour le person­nel nouveau et actuel, de concert avec les super­vi­seurs de forma­tion et HSE.
  • Centraliser et conser­ver les besoins et les archives en matière de forma­tions HSE.
  • Élaborer et mettre en place le plan de forma­tion HSE en colla­bo­ra­tion avec les respon­sables du projet dans le cadre de ce dernier et en respec­tant le budget.
  • De concert avec les super­vi­seurs de forma­tion et HSE, révi­ser les programmes établis de manière conti­nue pour s’as­su­rer qu’ils sont d’ac­tua­lité et à jour par rapport aux besoins des secteurs hygiène, sécu­rité et envi­ron­ne­ment.
  • Coordonner les besoins externes de forma­tion et surveiller les dépenses.
  • Gérer et aider l’équipe de forma­tion et de déve­lop­pe­ment profes­sion­nel.
  • Administrer et conser­ver des enre­gis­tre­ments de base de données précis et perti­nents concer­nant la forma­tion et la péda­go­gie.
Profil :
  • Formation supé­rieure HSE ou tech­nique
  • 10 ans d’ex­pé­rience en hygiène et sécu­rité sur des projets de construc­tion impor­tants, avec au moins 2 ans sur site.
  • Aptitude à moti­ver les équipes de l’en­tre­prise quant aux exigences en matière de forma­tion d’hy­giène et sécu­rité.
  • Bonne compé­tences en matière de rela­tions humaines.
  • Bilingue en fran­çais et anglais.
  • Aptitude à travailler en équipe.
  • Un niveau satis­fai­sant de connais­sances infor­ma­tiques.
  • Une passion en matière d’amé­lio­ra­tion conti­nue dans le cadre des perfor­mances de forma­tion HSE du projet.
  • Les compé­tences essen­tielles pour cette fonc­tion sont :
    – Gestion de projet,
    – Connaissances et compé­tence tech­niques,
    – Leadership d’ex­cep­tion,
    – Focalisé sur des résul­tats majeurs,
    – Ecoute, compré­hen­sion et réac­ti­vité,
    – Capacités à négo­cier et exer­cer son influence,
    – Innovation, créa­ti­vité et flexi­bi­lité,
    – Sensibilité cultu­relle.
Conditions de travail :
  • Principalement basé sur le chan­tier de construc­tion.
Hygiéniste Industriel

L’Hygiéniste s’assure de la protec­tion de la santé du person­nel ainsi que des personnes de la commu­nauté. Il (elle) conseille et assiste la direc­tion du projet pour la défi­ni­tion de la poli­tique hygiène du projet, en assure la mise en place et le suivi.

Il (elle) anime et dirige des équipes de tech­ni­ciens et de cadres et agit comme personne-ressource pour les ques­tions en matière d’hygiène auprès de tous les inter­ve­nants du projet. Il (elle) peut agir sur toute ques­tion perti­nente en matière de préven­tion, santé et sécu­rité, notam­ment mais sans s’y limi­ter sur les ques­tions d’ordre biolo­gique, chimique, physique, toxi­co­lo­gique ou ergo­no­mique.

Missions :

L’Hygiéniste coor­donne les mesures d’hygiène avec la légis­la­tion appli­cable et s’assure de l’implication de tous les inter­ve­nants, notam­ment par les acti­vi­tés suivantes :

  • Participer aux analyses de risques.
  • Préparer et rédi­ger des recom­man­da­tions.
  • Participer aux réunions de coor­di­na­tion et de chan­tier.
  • Rédiger les consignes d’hygiène indus­trielle.
  • Sélectionner et propo­ser les instru­ments de mesures rela­tifs à la profes­sion ainsi que les proto­coles d’utilisation et de forma­tion.
  • Assurer la forma­tion des tech­ni­ciens et donner le support affé­rent.
  • Préparer les programmes de forma­tion desti­nés au person­nel ainsi qu’à la commu­nauté.
  • Participer aux enquêtes et analyses d’accidents.
  • Intervenir immé­dia­te­ment lorsque se présente un risque pour la santé ou d’ac­ci­dent et arrê­ter les travaux si la situa­tion l’exige.
  • Convoquer tout membre du person­nel qui contre­vient à l’ap­pli­ca­tion du présent programme de préven­tion et prendre toute mesure qui s’im­pose.
  • Selon les besoins exécu­ter toute tâche conve­nue avec le respon­sable préven­tion du site.
Profil :
  • Diplôme d’in­gé­nieur, Master domaine risques et envi­ron­ne­ment, biolo­gie, chimie.
  • Plus de 10 ans d’expérience en préven­tion et hygiène indus­trielle.
  • Expérience dans la super­vi­sion de conseillers en préven­tion hygiène, super­vi­sion d’en­tre­pre­neurs en matière d’hygiène indus­trielle.
  • Grande capa­cité travail en équipe et désir de parta­ger ses connais­sances.
  • Bonne maîtrise de l’an­glais écrit/parlé.
Conditions de travail :
  • Principalement basé sur le chan­tier de construc­tion.
Coordinateur HSE Corporate

Notre groupe conçoit, réalise des projets clés en main et exploite des infra­struc­tures dans le domaine « Oil & Gas » et plus géné­ra­le­ment dans les domaines de l’énergie et de l’environnement. Nous inter­ve­nons en concep­tion, réali­sa­tion et main­te­nance d’ou­vrages côtiers, conduits sous-marins et travaux spéciaux en mer.

Missions :

Reportant au Responsable HSE Corporate, vous devrez prin­ci­pa­le­ment :

  • Rendre compte à la direc­tion géné­rale de tout problème rela­tif au proces­sus et au système HSE.
  • Appliquer les procé­dures et instruc­tions géné­rales rela­tives à la gestion de projet et aux proces­sus supports.
  • Maintenir et assu­rer le suivi de la certi­fi­ca­tion OHSAS 18001
  • Étudier la confor­mité du système de mana­ge­ment HSE en vue d’une certi­fi­ca­tion ISO 14001.
  • Mettre en œuvre les plans d’action HSE de l’entreprise.
  • Participer à l’accueil des nouveaux arri­vants (induc­tion, sensi­bi­li­sa­tion sur le système de mana­ge­ment HSE).
  • Participer à l’élaboration d’un cata­logue EPI spéci­fique à l’entreprise.
  • Développer la mise en place de la commu­ni­ca­tion HSE au sein de l’entreprise (bulle­tin HSE, site inter­net).
  • Réaliser des audits sur la confor­mité du système de mana­ge­ment HSE.
  • Assurer l’interface HSE avec les diffé­rents services de l’entreprise.
  • Participer aux réunions du CHSCT à titre consul­ta­tif auprès de la Direction sur les condi­tions de travail.
  • Réaliser les enquêtes, analyses et le repor­ting des LTIs, non LTIs, MD et NMs & assu­rer le suivi des actions correc­tives.
  • Assurer la veille régle­men­taire HSE et s’assurer de sa mise en place (bureaux, atelier, projets…).
  • Développer et mettre en place les outils HSE supports pour l’atelier.
  • Assister dans le choix, la mise en place et le suivi des EPI.
  • Assurer le suivi des produits chimiques :
    • Conformité du stockage,
    • Évacuation des déchets,
    • Relations avec les four­nis­seurs (nouveaux produits), fiches de sécu­rité.
  • Développer les proto­coles de sécu­rité, suivre les actions HSE.
  • Assurer des meetings pério­diques, parti­ci­per à l’élaboration des audits et visites HSE.
  • Assurer une assis­tance support aux projets, déve­lop­per les outils HSE supports pour les projets, réali­ser des audits projets.
  • Assurer les rela­tions avec les collec­ti­vi­tés, les orga­nismes profes­sion­nels de santé (méde­cine du travail, CARSAT), les inter­ve­nants exté­rieurs.
  • Revoir des docu­ments d’appels d’offres, rédi­ger des docu­ments d’exécution préli­mi­naires pour accom­pa­gner les actions commer­ciales.
  • Participer aux réunions du groupe, parti­ci­per aux réunions avant-projet avec des clients.
Profil :
  • Formation Bac+3 mini­mum en matière sécu­rité / préven­tion de risques ou forma­tions conti­nues compa­rables.
  • 3 ans d’expérience dans poste compa­rable. Une expé­rience à l’international, travaux mari­times ou secteur pétro­lier, est un plus.
  • Français et anglais courant (parlé/écrit). L’espagnol peut être un plus.
  • Bonne maitrise des outils bureau­tique.
  • Rigoureux, bon rela­tion­nel, esprit d’équipe, sens péda­go­gique.
Conditions de travail :

Localisation : France + dépla­ce­ments sur projet à l’Étranger

Superviseur HSE – Opérations portuaires

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel situé en Nouvelle Calédonie, le Superviseur HSE est tenu de prodi­guer les recom­man­da­tions en matière d’hy­giène et sécu­rité. Il (elle) conseille les équipes pluri­dis­ci­pli­naires afin qu’elles atteignent les objec­tifs défi­nis pour leur zone en accord avec les stra­té­gies du plan de gestion de la sécu­rité du Projet.

Missions :

Ses tâches consistent sans se limi­ter à :

  • Diriger l’équipe d’animateurs HS sous sa respon­sa­bi­lité.
  • Participe à l’analyse de risques aux niveaux secteur d’activité, contrat et tâches.
  • Déployer la stra­té­gie de préven­tion adap­tées aux risques élevés présents sur le secteur mari­time.
  • Identifier les risques nouveaux et parti­ci­per à la mise en œuvre d’action préven­tive et/ou correc­tives.
  • Coordonner avec les services d’intervention d’urgence, les premières inter­ven­tions lors d’un acci­dent.
  • Réaliser des inspec­tions régu­lière sur le terrain, les embar­ca­tions et parti­ci­per aux audits réali­sés par la direc­tion du projet.
  • S’assurer que la docu­men­ta­tion néces­saire à la gestion de la préven­tion sur les zones de travaux est :
    • Existante,
    • Disponible pour les personnes concer­nées,
    • Correctement établie et utili­sée.
  • Ces docu­ments sont notam­ment :
    • Les JSA,
    • Les permis de travaux,
    • Les Cruise plans,
    • Les carnets de plongé,
    • Les registres d’inspections,
    • Les registres de contrôles pério­diques,
    • Les fiches de véri­fi­ca­tion d’engins,
    • Les registres ou certi­fi­cats de confor­mi­tés machines,
    • Les registres de forma­tions et d’aptitudes profes­sion­nelles.
    • Cette liste n’est pas exhaus­tive.
  • Rédiger les rapports affé­rents sa tâches, quoti­dien, hebdo­ma­daire.
  • Surveiller la tenue à jour des diffé­rents registres Sécurité.
  • Entrainer et former les anima­teurs HS ainsi que le person­nel des entre­prises.
Profil :
  • Niveau BAC mini­mum, si possible issue d’une filière tech­nique (Bac profes­sion­nel ou tech­nique type STI).
  • Certificat de Formation ou connais­sance pratique sur les stan­dards sécu­rité en mer tels que :
    • SOLAS
    • ISM Code
    • STCW 95
  • Certificat premiers soins au travail.
  • Expérience 10 ans mini­mum dans le domaine de la construc­tion en parti­cu­lier dans le domaine des opéra­tions en mer ou des opéra­tions de dragage, dont 3 ans dans la fonc­tion HSE.
  • Capacité à évaluer les situa­tions à risques, faire la synthèse affé­rente et mettre en place les actions néces­saires tant à court terme qu’à moyen ou long terme.
  • Connaissances tech­niques avan­cées en :
    • Travaux de construc­tion et travaux marin, dont le dragage.
    • Travaux de manu­ten­tion et opéra­tions de levages.
    • Connaissance des normes, lois et règle­ment de l’OMI et des spéci­fi­cité des règle­ments Calédonien.
    • Gestion des risques profes­sion­nels.
  • Capacité à travailler en équipe avec des gens prove­nant de culture diffé­rente et de langues diffé­rentes.
  • Capacité à amélio­rer le compor­te­ment de person­nel et leur appré­cia­tion des risques.
  • Maîtrise du fran­çais et l’anglais tant parlé qu’écrit.
  • Permis de conduire véhi­cule léger (dépla­ce­ments sur site).
Conditions de travail :
  • Principalement basé sur le chan­tier de construc­tion.
Superviseur Revégétalisation

Sous la super­vi­sion du Directeur du Service Environnement et sous la houlette directe du Responsable Revégétalisation, le (la) titu­laire :

  • Assure la mise en œuvre des actions de revé­gé­ta­li­sa­tion sur le site du projet, et plus spéci­fi­que­ment de celles liées à la revé­gé­ta­li­sa­tion des zones impac­tées par les acti­vi­tés de construc­tion.
  • Assure la mise en œuvre des actions de réha­bi­li­ta­tion de long terme sur le site du projet.
Missions :
  • Planifie avec sa hiérar­chie et les équipes de la construc­tion les chan­tiers de revé­gé­ta­li­sa­tion.
  • Élabore et propose les choix tech­niques mis en œuvre dans les chan­tiers de revé­gé­ta­li­sa­tion.
  • Coordonne la mise en œuvre des chan­tiers de revé­gé­ta­li­sa­tion, et s’assure du respect des plan­nings
  • Assure la bonne gestion des intrants néces­saires aux acti­vi­tés de revégétalisation/réhabilitation, et en parti­cu­lier la gestion des stocks et les registres d’entré/sortie.
  • Participe avec le chef de service à la mise à jour des procé­dures rela­tives aux acti­vi­tés de revé­gé­ta­li­sa­tion.
  • Coordonne et contrôle l’activité des entre­prises qui sous traitent les travaux sur le terrain.
  • Assure la forma­tion des person­nels impli­qués dans les opéra­tions de revé­gé­ta­li­sa­tion.
  • Supervise le travail des tech­ni­ciens « revé­gé­ta­li­sa­tion » sur le terrain.
  • Réalise les métrés des surfaces revé­gé­ta­li­sées de chaque chan­tier.
  • S’assure du bon respect des procé­dures HSE par les personnes parti­ci­pant aux opéra­tions de revé­gé­ta­li­sa­tion.
  • Rapporte (de façon quoti­dienne, hebdo­ma­daire et mensuelle) l’avancée des travaux sur le terrain, et état des stocks.
  • Réalise des tâches dans le domaine de la logis­tique sur la demande du Responsable revé­gé­ta­li­sa­tion et toute autre mission ne faisant pas partie des respon­sa­bi­li­tés du poste mention­nées ci-dessus,
  • Participe aux opéra­tions de commu­ni­ca­tion liées aux acti­vi­tés de revé­gé­ta­li­sa­tion (présen­ta­tion, fiches tech­niques, autres,..).
Profil :
  • Titulaire d’un BTS ou DEUST, envi­ron­ne­ment ou équi­valent avec 5 ans d’expérience dans le secteur minier / envi­ron­ne­men­tal.
  • Expérience dans le domaine de la revé­gé­ta­li­sa­tion et de la gestion de chan­tiers.
  • Connaissance des tech­niques de contrôle de l’érosion et de revé­gé­ta­li­sa­tion en milieu tropi­cal.
  • Qualification ou Expérience souhai­table dans le domaine de la réha­bi­li­ta­tion des sites dégra­dés.
  • Bon sens de l’or­ga­ni­sa­tion, de la coor­di­na­tion et apti­tude à l’en­ca­dre­ment de person­nel sur le terrain.
  • Doit faire preuve de rigueur, d’autonomie et d’une bonne capa­cité d’adaptation à l’équipe exis­tante.
  • Bonne capa­cité d’adaptation et de suivi des chan­ge­ments de rythmes ou d’ac­ti­vité au travail (bureau/terrain).
  • Connaissance de l’ou­til infor­ma­tique néces­saire aux tâches quoti­diennes (Word, Excel, MapInfo …).
  • Permis de conduire B.
Conditions de travail :
  • Exerce son acti­vité prin­ci­pa­le­ment sur le site (zone indus­trielle et massif) et dans la zone proche du site ainsi que dans les bureaux du projet.
  • Pour parache­ver certains projets, du travail impli­quant un inves­tis­se­ment en temps supplé­men­taire est demandé.
Administrateur Formation Hygiène et Sécurité

La fonc­tion s’exerce au sein d’un chan­tier de construc­tion indus­triel. L’Administrateur Formation travaille en colla­bo­ra­tion avec le Surintendant Formation du Projet. Il (elle) coor­donne les repor­ting de forma­tion et gère le système d’information concer­nant le service forma­tion.

 

Missions :
  • Gère les dossiers de candi­da­tures aux diffé­rentes forma­tions HSE, il (elle) doit :
    • Recevoir les demandes,
    • Inscrire les candi­dats,
    • Contrôler les fiches de présence,
    • Mettre à jour la base de données Access.
  • Organise la coor­di­na­tion avec les forma­teurs externes.
  • Met à jour le registre des forma­tions du Projet, et diffuse les états (hebdo­ma­daires, mensuels…) rela­tifs au plan de forma­tion en interne .
  • Coordonne la docu­men­ta­tion de la forma­tion avec le dépar­te­ment du Document control.
  • Coordonne l’enregistrement des forma­tions des contrac­teurs.
  • Aide à la défi­ni­tion de l’identification des besoins de forma­tion.
  • Aide à la prépa­ra­tion du maté­riel de forma­tion.
  • Aide à la prépa­ra­tion du plan de forma­tion du Projet.
  • Aide à la mise à jour de la docu­men­ta­tion admi­nis­tra­tive.
  • Travaille en colla­bo­ra­tion avec les autres membres de l’Equipe HSE afin de parta­ger les connais­sances en forma­tion et déve­lop­per « l’esprit Hygiène et Sécurité ».
  • Promeut une culture dans laquelle l’Hygiène et la Sécurité sont indis­pen­sables.
  • Accomplit toute autre tâche utile au bon fonc­tion­ne­ment du service de forma­tion.
Profil :
  • Formation Bac + 2 mini­mum.
  • Bilingue anglais/français.
  • 2 années d’expérience dans le domaine de l’administration.
  • Parfaite connais­sances de Word, Excel, Access et Powerpoint.
  • Connaissance du domaine de la forma­tion.
  • Autonomie.
Une question ? Contactez nous.

Contact

Les champs marqués d’un * sont requis.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de vali­da­tion et devrait rester inchangé.