Pre-Ops & Commissioning

Les acti­vi­tés de pré-mise en service commencent une fois ache­vée l’ins­tal­la­tion des équi­pe­ments, de l’usine ou du système. Les acti­vi­tés de mise en service comprennent : la véri­fi­ca­tion de la confor­mité de la concep­tion, le contrôle de l’état des instal­la­tions élec­triques, méca­niques et instru­men­tales, l’ins­tal­la­tion des équi­pe­ments, les acti­vi­tés de nettoyage et de nettoyage, le séchage, etc.

Nos Recrutements

Directeur de la Mise en service / Commissioning Manager

Sous la super­vi­sion du direc­teur de chan­tier, le direc­teur de la mise en service est chargé de la gestion globale des diffé­rentes phases de la mise en service de toutes les instal­la­tions du Projet. Le titu­laire travaillera en étroite coopé­ra­tion avec l’équipe d’in­gé­nie­rie et appro­vi­sion­ne­ment du bureau prin­ci­pal, l’équipe de construc­tion, les repré­sen­tants du four­nis­seur du chan­tier et l’équipe char­gée des essais préa­lables à l’ex­ploi­ta­tion. Le titu­laire est chargé d’as­su­rer la remise réus­sie de toutes les instal­la­tions, de la phase des essais préa­lables à l’ex­ploi­ta­tion jusqu’à celle de la livrai­son des lots de trans­fert des instal­la­tions dont il est respon­sable au person­nel d’ex­ploi­ta­tion, le tout en confor­mité avec le dossier commer­cial du projet.

Missions :
  • Chargé de l’éla­bo­ra­tion et de la mise en œuvre de plans de mise en service détaillés pour toutes les instal­la­tions, ceux-ci prenant en compte l’in­té­gra­tion complète de l’échéancier de projet et du budget.
  • Chargé de la mise en appli­ca­tion des systèmes de gestion de la sécu­rité pendant la mise en service, ainsi que de leur adap­ta­tion aux besoins et risques spéci­fiques présents lors de la mise en service.
  • S’assure que l’équipe de projet exécute toutes les tâches qui lui incombent et que les enga­ge­ments spéci­fiques au projet sont suivis et respectés.
  • Globalement respon­sable de la revue et de la mise en œuvre des procé­dures stipu­lées dans le manuel de mise en service du projet.
  • Responsable du choix, de la mise au point et de la mise en œuvre d’un système de mise en service de projet à para­mètres de mesure de rendement.
  • Responsable du déve­lop­pe­ment ulté­rieur et de la mise en œuvre des plans tech­niques détaillés de toutes les instal­la­tions, selon les besoins et en confor­mité avec le manuel de mise en service.
  • Chargé de la concep­tion de l’organisation des l’équipe de mise en service ainsi que de la gestion du recru­te­ment, de la mobi­li­sa­tion, de la forma­tion, de la super­vi­sion et de la démo­bi­li­sa­tion des person­nels de mise en service et des essais préa­lables à la mise en service.
  • Chargé de l’élaboration des plans et critères de remise des instal­la­tions au person­nel d’exploitation, et chargé de s’as­su­rer de la produc­tion de toute la docu­men­ta­tion requise par le person­nel d’exploitation.
  • Chargé de la coor­di­na­tion et de la super­vi­sion des repré­sen­tants du four­nis­seur néces­saires pendant la phase de mise en service.
  • Chargé de l’élaboration et de la commu­ni­ca­tion des exigences et de la plani­fi­ca­tion rela­tives au maté­riel, ressources et services externes pour la mise en service, et s’assure que ces exigences sont satisfaites.
  • Gère la phase d’éta­blis­se­ment des coûts et de plani­fi­ca­tion de la phase de mise en service paral­lè­le­ment au budget et aux plans.
  • Émet des rapports sur l’état d’avan­ce­ment physique des acti­vi­tés et biens livrables de la phase de mise en service paral­lè­le­ment au budget et aux plans.
Profil :
  • Cette fonc­tion néces­site un ingé­nieur profes­sion­nel ou un indi­vidu possé­dant une exper­tise tech­nique consé­quente, une solide expé­rience tech­nique dans le cadre d’ins­tal­la­tions simi­laires et une bonne connais­sance de toutes les phases de gestion de projet.
  • Expérience sur des projets inter­na­tio­naux souhai­table, leader­ship d’ex­cep­tion et compé­tences commu­ni­ca­tives indis­pen­sables, connais­sance pratique et tech­nique de l’an­glais indispensable.
  • Expérience avérée en tant que respon­sable d’une équipe de mise en service (envi­ron 100 personnes), compre­nant le person­nel de soutien à l’équipe char­gée des essais préa­lables à l’installation.
Ingénieur en charge de la Certification

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel, situé en Nouvelle Calédonie, vous serez en charge du contrôle de la confor­mité de la docu­men­ta­tion tech­nique, et du suivi des appro­ba­tions et certi­fi­ca­tions requises auprès des auto­ri­tés de contrôle.

Missions :

Reportant au Responsable des acti­vi­tés QA/QC, vous aurez pour prin­ci­pales missions :

  • Contrôle de la confor­mité de la docu­men­ta­tion tech­nique d’exécution du projet plans, spéci­fi­ca­tions, Documents Techniques Unifiés – DTU, etc.) par rapport aux règle­men­ta­tions en vigueur en NC ou, à défaut, en France métropolitaine.
  • Information de la Direction du site sur les diver­gences enre­gis­trées par rapport aux règle­men­ta­tions en vigueur en NC et suivi des actions correc­tives, le cas échéant.
  • Étroit contact avec les Autorités locales pour les tenir infor­més de l’évolution globale du projet.
  • Contact fréquent avec les Autorités locales pour les infor­mer des solu­tions tech­niques rete­nues, de la progres­sion de la construc­tion, du niveau et de la qualité des contrôles opérés.
  • Réunions d’information et d’examen des dossiers avec les repré­sen­tants des Autorités locales.
  • Organisation et gestion de visites du site par les repré­sen­tants des Autorités locales.
  • Préparation de la docu­men­ta­tion tech­nique requise par les Autorités locales, à leur demande ou pour assu­rer la bonne compré­hen­sion de l’objet en construc­tion (trans­mis­sion par la voie officielle).
  • Coordination et gestion des services comman­dés aux Bureaux de Contrôle Technique (NoBo).
  • Contrôle de la confor­mité et de la qualité des Avis et Certificats émis par les Bureaux de Contrôle Technique.
  • Contrôle de la four­ni­ture de tous les Avis et Certificats requis par les Bureaux de Contrôle Technique.
  • Vérification de la confor­mité du marquage CE.
  • Rôle de Conseil auprès de l’équipe du projet sur les problèmes de règlementation.
  • Réponse au person­nel du projet sur toute ques­tion rela­tive aux règle­men­ta­tions en vigueur, leur vali­dité, leur champ d’application, les déro­ga­tions possibles et les actions correc­tives à mener en cas de divergences.
Profil :
  • Formation supé­rieure (Ingénieur, Bac+5 ou équi­valent) avec une spécia­li­sa­tion en rapport avec la fonction..
  • Maîtrise des condi­tions d’application des règlementations.
  • Expérience de travail dans un Bureau de Contrôle Technique (appro­ba­tion de documents…).
  • Connaissance et expé­rience de la Pressure European Directive (PED) 97/23/CE.
  • Connaissance et expé­rience des règles ATEX.
  • Maîtrise des analyses de Risque et de Danger (Risk and Hazard analysis).
  • Bon contact avec les Représentants des Autorités.
  • Bilingue anglais/français.
Coordinateur QA/QC

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel, situé en Nouvelle Calédonie, le Coordinateur a en charge la gestion du proces­sus d’as­su­rance qualité et de contrôle qualité de la construc­tion sur la zone qui lui est confiée.

 

Missions :
  • Apporte son soutien à l’or­ga­ni­sa­tion de la construc­tion afin de s’as­su­rer que les travaux exécu­tés sur le chan­tier sont conformes aux exigences AQ/CQ du projet, natio­nales et internationales.
  • Coordonne les acti­vi­tés AQ/CQ du projet avec tous les services fonc­tion­nels et s’as­sure que des inspec­tions sont faites et des rapports sont établis sur les travaux et les équi­pe­ments de chantier.
  • Contrôle et coor­di­na­tion de toutes les acti­vi­tés rela­tives aux inspec­tions et tests aussi bien à l’in­terne que chez les four­nis­seurs, entre­tien de rela­tions directes avec les parties-prenantes, les entre­prises et les fournisseurs.
  • Appréciation des four­nis­seurs, système de gestion d’as­su­rance qualité et de contrôle, contrôle et passage en revue de la docu­men­ta­tion rela­tive à la fabri­ca­tion, aux inspec­tions et essais.
  • Établissement et réali­sa­tion de plans de qualité, entre­tien de rela­tions directes avec les services d’in­gé­nie­rie, d’ap­pro­vi­sion­ne­ment et de contrôle des documents.
  • Vérification des comptes-rendus d’ins­pec­tion et des unités refu­sées, passage en revue et analyse des spéci­fi­ca­tions rela­tives à la qualité du projet et de leur mise en œuvre.
  • Exécute les travaux sûre­ment, contri­bue à la mise en place d’un envi­ron­ne­ment de travail sûr et encou­rage la mise en pratique d’at­ti­tudes de travail sûres par le person­nel subal­terne lors­qu’il est amené à super­vi­ser ce dernier.
Profil :
  • Diplôme supé­rieur en rapport avec la fonc­tion QA/QC.
  • 10 à 15 ans d’ex­pé­rience tech­nique multi­dis­ci­pli­naire, dans un envi­ron­ne­ment international.
  • Bonnes connais­sances profes­sion­nelles des tech­niques de main­tien de la qualité, audi­teur quali­fié de systèmes de gestion et audi­teur externe.
  • Connaissance profes­sion­nelle des spéci­fi­ca­tions des diffé­rents types de travail, des normes PED et CE, des règle­men­ta­tions et codes ASME.
  • Très bonnes capa­ci­tés inter­per­son­nelles à tous les niveaux, quali­tés de coor­di­na­tion, prise de déci­sion, délé­ga­tion de responsabilité.
  • Adaptabilité, sensi­bi­lité orga­ni­sa­tion­nelle, centré sur la qualité, la sécu­rité, les normes du travail, l’excellence.
  • Compétences en informatique.
  • Maîtrise de l’an­glais écrit/oral.
Représentant Mise en service chantier / Site Commissioning Representative

Le repré­sen­tant de la mise en service sur le chan­tier devra diri­ger la mise en place et la mise en œuvre des systèmes formels, les proces­sus et les procé­dures afin de diri­ger et d’as­su­rer que la construc­tion suit leur éten­due, et les instal­la­tions sont mises en service en confor­mité avec leurs exigences en matière de cahiers de charge de concep­tion, exigences de perfor­mance et HSE.

Missions :
  • Mise en œuvre et implan­ta­tion d’une bonne culture d’hy­giène et sécu­rité par le moyen de la super­vi­sion et de faire respec­ter les procé­dures HS.
  • Élaboration et mise en œuvre d’un proto­cole pour la mise en service des instal­la­tions du chan­tier qui sont dans la phase initiale.
  • S’assurer que les entre­prises livrent des instal­la­tions qui sont opéra­tion­nelles et répa­rables confor­mé­ment aux normes HSE du chantier.
  • S’assurer que les lots sont livrés avec les docu­ments à l’ap­pui complets, formels et approu­vés, et tenir à jour un dossier du projet de tous les lots de trans­fert des installations.
  • S’assurer que les plans et les normes pour la mise en service de ces instal­la­tions sont commu­ni­qués et compris par toutes les parties inter­ve­nant sur le chantier.
  • S’assurer que l’ad­mi­nis­tra­tion du chan­tier et les entre­prises sont conscients des condi­tions d’ex­ploi­ta­tion et d’en­tre­tien de ces instal­la­tions, et qu’ils sont suffi­sam­ment prépa­rés à accep­ter, faire fonc­tion­ner et main­te­nir ces instal­la­tions confor­mé­ment aux normes HSE.
  • Établir des rapports sur l’avan­ce­ment accom­pli régu­liè­re­ment, compre­nant mais non limi­tés aux réunions quoti­diens de mise en service avec le person­nel du site et rapports hebdo­ma­daires d’état d’avancement.
Profil :
  • Le titu­laire devra avoir des connais­sances tech­niques solides et une expé­rience confir­mée en mise en service sur chantier.
  • Il s’agit d’un rôle de super­vi­sion qui exige une qualité de leader­ship d’ex­cep­tion, forte capa­cité de travailler en équipe, d’in­fluen­cer et compé­tences de commu­ni­ca­teur indispensables.
  • Le titu­laire doit parler couram­ment fran­çais et être en mesure de commu­ni­quer (écrit et oral) en anglais.
Inspecteur QA/QC – Civil, Structure, Architecture

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel, situé en Nouvelle Calédonie, l’Inspecteur QA/QC – CSA effec­tue diverses inspec­tions et véri­fi­ca­tions pour tous les travaux de génie civil, struc­ture et construc­tion, y compris les maté­riaux. Il s’assure que le montage, l’installation et les essais externes ont été menés à bien confor­mé­ment aux normes et spéci­fi­ca­tions contractuelles.

Missions :
  • Reçoit les instruc­tions, docu­ments, spéci­fi­ca­tions et détails tech­niques liés aux travaux de génie civil, struc­ture et construc­tion. Étudie, analyse et défi­nit les exigences en matière d’inspection. Crée, utilise et met en œuvre des formu­laires et procé­dures d’essais selon les besoins.
  • Suit le plan d’inspection et d’essai mis en place pour les travaux de génie civil, struc­ture et construc­tion et véri­fie que l’entrepreneur/sous-traitant mène à bien les inspec­tions et essais prévus aux diffé­rentes étapes, fait état des résul­tats, prépare les divers rapports.
  • Assure la liai­son avec le person­nel d’inspection et de construc­tion de l’entrepreneur pour l’acceptation inter­mé­diaire et l’acceptation finale des travaux.
  • Inspecte les travaux et les entre­pre­neurs/­sous-trai­tants dési­gnés confor­mé­ment au plan d’inspection et d’essais approuvé.
  • Inspecte les matériaux/l’équipement reçus et prépare des rapports d’inspection de matériaux.
  • Inspecte les matériaux/l’équipement reçus et prépare des rapports d’inspection de matériaux.
  • Assure la liai­son avec le person­nel de construc­tion pour véri­fier que tous les essais néces­saires ont été menés à bien.
  • Assure la liai­son avec l’agence d’inspection externe.
  • Effectue régu­liè­re­ment des inspections/audits de la centrale à béton prêt à l’emploi.
  • Signale au person­nel du projet sur le terrain le travail de mauvaise qualité et les lacunes détec­tés lors des inspec­tions et four­nit son concours/ses conseils quant aux travaux néces­saires pour y remédier.
  • Signale au respon­sable AQ/CQ les écarts par rapport aux exigences des docu­ments contractuels.
  • Enquête sur les problèmes de travail ou les anti­cipe et prend ou recom­mande les mesures adéquates pour remé­dier aux lacunes.
  • Cultive de bonnes rela­tions avec les entre­pre­neurs/­sous-trai­tants et les subordonnés.
  • Veille à ce que toute la docu­men­ta­tion requise (rapports d’essai et d’inspection, rapports d’inspection de maté­riel, etc.) ait été remplie correc­te­ment et en temps oppor­tun. S’assure que des exem­plaires en sont distri­bués aux tech­ni­ciens WinPCS© pour qu’ils y contribuent.
  • Se charge de la forma­tion selon les besoins.
  • Accomplit les autres tâches qui lui sont confiées par son supé­rieur hiérar­chique direct.
  • Se tient au courant des lois et régle­men­ta­tion en vigueur, y compris les plus récentes, dans tous les secteurs de responsabilité.
  • Respecte les poli­tiques, procé­dures et exigences de travail du projet.
Profil :
  • Diplôme en génie civil.
  • Expérience mini­male de 7 ans en tant qu’ingénieur en génie civil dans les secteurs de la pétro­chi­mie /la raffi­ne­rie /l’extraction minière, de la construc­tion et des services d’entretien.
  • Connaissance éten­due des prin­cipes de bonne gestion ; apti­tude à défi­nir les problèmes, à recueillir les données et à en tirer des conclu­sions valides.
  • Aptitude à inter­pré­ter des instruc­tions tech­niques variées four­nies sous forme écrite, orale ou mathé­ma­tique, ou sous forme de liste.
  • Aptitude à utili­ser un ordi­na­teur, bonne connais­sance de logi­ciels tels que Microsoft Office, Project, etc.
Conditions de travail :

Selon les besoins du travail, peut être amené(e) à monter en haut de tours ou de colonnes, à entrer dans des espaces confi­nés, etc., à travailler en plein soleil ou dans un envi­ron­ne­ment extrê­me­ment bruyant ou chaud, ou encore à proxi­mité immé­diate de produits chimiques, de pous­sières et de vapeurs.

Inspecteur QA/QC – Soudage

Dans le cadre de la construc­tion d’un complexe d’ex­ploi­ta­tion minière et de produc­tion ferro­ni­ckel, situé en Nouvelle Calédonie, l’Inspecteur QA/QC – Soudage effec­tue diverses inspec­tions et véri­fi­ca­tions pour tous les travaux méca­niques et de tuyau­te­rie, y compris les maté­riaux et l’équipement (fixe et rotatif).

Il s’’assure que le montage, l’installation, les essais et la mise en service de l’équipement et des systèmes méca­niques ont été menés à bien confor­mé­ment aux normes et spéci­fi­ca­tions contractuelles.

Missions :
  • Reçoit les instruc­tions, docu­ments, spéci­fi­ca­tions et détails tech­niques liés aux exigences probables en matière de soudage. Étudie, analyse et défi­nit les exigences en matière de soudure et d’END.
  • Prépare les procé­dures de soudage et veille à ce que la quali­fi­ca­tion de la procé­dure néces­saire soit assu­rée par une tierce partie.
  • S’assure que les soudeurs sont entiè­re­ment quali­fiés pour exécu­ter les procé­dures requises par les normes du projet, et que leurs quali­fi­ca­tions sont à jour.
  • Surveille la perfor­mance des soudeurs, met en œuvre et contrôle des procé­dures de stockage et d’utilisation conve­nables des outils et de l’équipement de soudage.
  • Vérifie visuel­le­ment que les arri­vages sont conformes aux exigences des travaux de soudage, telles que la qualité et les niveaux de tolé­rance dimen­sion­nelle, en assis­tant aux tests de quali­fi­ca­tion des soudeurs selon les besoins.
  • Effectue des inspec­tions et des essais sur les dispo­si­tifs, struc­tures et autres travaux d’installation confor­mé­ment aux codes/normes EN, ASME ou ANSI perti­nents, sur les infrastructures/chantiers des entre­pre­neurs/­sous-trai­tants.
  • Assure la liai­son avec le groupe d’inspection END externe et s’assure que tous les END sont menés à bien confor­mé­ment aux exigences contrac­tuelles, notam­ment la visua­li­sa­tion et l’interprétation des radiographies
  • Analyse les résul­tats de radio­gra­phie et conseille les répa­ra­tions néces­saires aux chefs de chantier.
  • Analyse le défaut/la répa­ra­tion et avise le soudeur de la cause probable.
  • Suit le plan d’inspection et d’essai mis en place pour les travaux de soudage et mène à bien les inspec­tions et essais prévus aux diffé­rentes étapes, fait état des résul­tats, prépare les divers rapports.
  • Sera amené à agir en qualité de partie indé­pen­dante interne pour effec­tuer des inspec­tions de cette nature.
  • Assure la liai­son avec le person­nel d’inspection et de construc­tion de l’entrepreneur pour l’acceptation inter­mé­diaire et l’acceptation finale des travaux.
  • Assure la liai­son avec le person­nel de construc­tion pour véri­fier que tous les essais néces­saires ont été menés à bien.
  • Signale au person­nel du projet sur le terrain le travail de mauvaise qualité et les lacunes détec­tés lors des inspec­tions et four­nit son concours/ses conseils quant aux travaux néces­saires pour y remédier.
  • Signale au respon­sable AQ/CQ les écarts par rapport aux exigences des docu­ments contractuels.
  • Enquête sur les problèmes de travail ou les anti­cipe et prend ou recom­mande les mesures adéquates pour remé­dier aux lacunes.
  • Cultive de bonnes rela­tions avec les entre­pre­neurs/­sous-trai­tants et les subordonnés.
  • Veille à ce que toute la docu­men­ta­tion requise (rapports d’essai et d’inspection, rapports d’inspection de maté­riel, etc.) ait été remplie correc­te­ment et en temps oppor­tun. S’assure que des exem­plaires en sont distri­bués aux tech­ni­ciens WinPCS© pour qu’ils y contribuent.
  • Se charge de la forma­tion selon les besoins.
  • Accomplit les autres tâches qui lui sont confiées par son supé­rieur hiérar­chique direct.
  • Se tient au courant des lois et régle­men­ta­tion en vigueur, y compris les plus récentes, dans tous les secteurs de respon­sa­bi­lité. Respecte les poli­tiques, procé­dures et exigences de travail de la société.
Profil :
  • Diplôme de génie méca­nique, quali­fi­ca­tion AWS/CWI et/ou CSWIP.
  • Expérience mini­male de 5 ans après obten­tion de la quali­fi­ca­tion AWS/CSWIP dans les secteurs de la pétrochimie/la raffi­ne­rie, de la construc­tion et des services d’entretien.
  • Connaissance éten­due des prin­cipes de bonne gestion.
  • Aptitude à défi­nir les problèmes, à recueillir les données et à en tirer des conclu­sions valides.
  • Aptitude à inter­pré­ter des instruc­tions tech­niques variées four­nies sous forme écrite, orale ou mathé­ma­tique, ou sous forme de liste.
  • Aptitude à utili­ser un ordi­na­teur, bonne connais­sance de logi­ciels tels que Microsoft Office, Project, etc.
Conditions de travail :

Selon les besoins du travail, peut être amené(e) à monter en haut de tours ou de colonnes, à entrer dans des espaces confi­nés, etc., à travailler en plein soleil ou dans un envi­ron­ne­ment extrê­me­ment bruyant ou chaud, ou encore à proxi­mité immé­diate de produits chimiques, de pous­sières et de vapeurs.

Une question ? Contactez nous.

Contact

Les champs marqués d’un * sont requis.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de vali­da­tion et devrait rester inchangé.